TRICHOMONOSISTRICHOMONASE

MENU :     OverviewAperçu | MapCartes

Certaines sections de cette page n'ont pas encore été traduites en français. Nous espérons être en mesure de terminer cette traduction au cours des deux à trois prochaines semaines. Merci pour votre patience.

Fact SheetsFiches d’information

ENGLISH / FRANÇAIS

Backyard Birds Health Note

ENGLISH

Backyard Birds Infographic

ENGLISH

BACKGROUNDCONTEXTE

Trichomononsis (also commonly known as trichomoniasis, canker, or frounce) is an infectious disease of many bird species (typically doves and pigeons, raptors, and passerines - particularly finches) caused by the microscopic parasite Trichomonas gallinae. The parasite often infects the upper digestive tract, as well as the liver, lungs, air sacs, internal lining of the body, pancreas, bones, and the sinuses of the skull. This parasite does not pose a health risk to humans or other mammals (e.g. cats and dogs), however, it does pose a risk to captive birds (e.g. domestic poultry and pet birds). Trichomonosis is an infectious disease caused by the parasite Trichomonas gallinae. Trichomonosis was first documented in wild birds in Atlantic Canada in 2007, and it has been encountered regularly in the purple finch and American goldfinch populations in the region since that time.

Trichomonosis can potentially be transmitted among birds through food or water contaminated with recently regurgitated saliva or droppings from an individual infected with Trichomonas gallinae. Transmission of infection between birds can also occur when infected adults feed nestlings by regurgitating food. Raptors acquire the disease when consuming infected birds as prey. Although under most conditions the parasite is not viable in the environment for long, bird feeders and baths are thought to be potential sites of transmission.

In order to avoid facilitating the transmission of the disease during known outbreak of trichomonosis, it is suggested that you remove bird feeders and baths for at least two weeks to disperse birds and reduce the likelihood of transmission. During the summer months there is plenty of natural food and water available for birds. Clean your bird feeders and baths regularly. A weak solution of domestic bleach (5% sodium hypochlorite) should be used to disinfect feeders and baths. Feeders should be rinsed well and dried before re-use. Only use bird feeders that prevent the seed from getting wet. Bird seed that is exposed to rain and becomes wet is a more suitable environment for the potential survival of the parasite. Do not use table feeders as they do not protect food from becoming wet and allow sick birds to sit directly on the bird seed making it more likely the food will be contaminated with Trichomonas gallinae. Report any sick or dead birds to the Canadian Wildlife Health Cooperative.

La trichomononase (aussi communément appelée trichomoniasis, chancre, ou frounce en anglais) est une maladie infectieuse causée par le parasite microscopique Trichomonas gallinae. Elle affecte de nombreuses espèces d’oiseaux (généralement les colombes et les pigeons, les oiseaux de proie et les passereaux, surtout les pinsons). Le parasite infecte souvent la partie supérieure du tube digestif ainsi que le foie, les poumons, les sacs aériens, les muqueuses, le pancréas, les os et les sinus crâniens. Ce parasite ne présente aucun risque pour la santé chez les humains et les autres mammifères (p. ex. chats et chiens). Il représente toutefois un risque chez les oiseaux en captivité (p. ex. volaille domestique et oiseaux de compagnie). Après avoir été documentée pour la première fois chez des oiseaux sauvages au Canada atlantique en 2007, la trichomonase a été observée régulièrement dans les populations de roselins pourprés et de chardonnerets jaunes de cette région.

La trichomonase peut être transmise d’un oiseau à l’autre par de la nourriture ou de l’eau contaminée par de la salive récemment régurgitée ou encore par les fèces d’oiseaux infectés à Trichomonas gallinae. L’infection peut aussi être transmise entre les oiseaux lorsque des adultes infectés nourrissent leurs petits d’aliments régurgités. Les oiseaux de proie contractent la maladie en consommant des oiseaux infectés. Dans la plupart des conditions, le parasite ne peut survivre pendant de longues périodes dans l’environnement. On croit que les mangeoires et les bains d’oiseaux sont des sites potentiels de transmission.

De façon à prévenir la transmission de la trichomonase pendant les épidémies reconnues, on suggère de retirer les mangeoires et les bains d’oiseaux pendant au moins deux semaines. Cette mesure favorise une dispersion des oiseaux, ce qui réduit les risques de transmission. De toute façon, les oiseaux disposent d’une grande quantité d’aliments naturels et d’eau pendant les mois d’été. Il faut nettoyer régulièrement les mangeoires et les bains d’oiseaux ; on peut utiliser une faible solution d’eau de javel (5 % d’hypochlorite de sodium) pour les désinfecter. Il faut s’assurer de bien les rincer et les assécher avant de les réutiliser. Il faut utiliser uniquement des mangeoires qui protègent les graines contre la pluie et l’humidité puisque les graines d’oiseaux mouillées sont un environnement favorable à la survie potentielle du parasite. Il faut éviter d’utiliser des mangeoires sur table compte tenu que les graines peuvent être exposées à la pluie et que des oiseaux infectés à Trichomonas gallinae peuvent les contaminer à en s’y assoyant. Il faut signaler tout oiseau mort ou malade au Réseau canadien de la santé de la faune.