AVIAN INFLUENZA VIRUS - BACKGROUNDVIRUS DE L’INFLUZENZA AVIAIRE - CONTEXTE

MENU :     Testing ResultsRésultats des tests | BackgroundContexte | MapsCartes | Biweekly ReportsRapports bihebdomadaires | LiteratureLittérature | Outbreak InformationInformation sur les épidémies | World NewsNouvelles internationales

BACKGROUND

Avian influenza, a type "A" influenza virus, is a contagious viral infection that can affect all species of birds but can, less commonly, infect mammals. While all bird species are thought to be susceptible to infection, domestic poultry flocks are especially vulnerable to infections that can rapidly turn into epidemics. Wild ducks are known to be the principal reservoir for the global gene pool of Influenza A viruses. Influenza A viruses are among the pathogens most likely to cause large-scale epidemics of high morbidity and mortality in human populations. As such, they are pathogens of the highest concern for public health organizations worldwide.

WHAT WE ARE DOING

In 2005 the CWHC developed a national surveillance program for avian influenza among wild bird populations. Since then we continue to lead a multi-agency surveillance program in partnership with provincial/territorial governments, the Canadian Food Inspection Agency, the Public Health Agency of Canada and Environment Canada.

CONTEXTE

L’influenza aviaire est causé par un virus de l’influenza de type « A ». Il s’agit d’une infection virale contagieuse qui peut toucher toutes les espèces d’oiseaux et aussi, moins couramment, les mammifères. On croit que toutes les espèces d’oiseaux sont vulnérables à une telle infection ; les troupeaux de volaille domestique y sont toutefois particulièrement vulnérables. Toute infection chez ces animaux peut rapidement provoquer une épidémie. On sait que les canards sauvages sont le principal réservoir génétique des virus de l’influenza A à l’échelon global. Ces virus figurent parmi les pathogènes les plus susceptibles de provoquer des épidémies à grande échelle qui entraînent une morbidité et mortalité élevées chez les humains. C’est pourquoi les organisations de santé publique du monde entier se préoccupent au plus haut point de ces pathogènes.

NOTRE CONTRIBUTION

En 2005 le RCSF a développé un programme national de surveillance de l’influenza aviaire chez les populations d’oiseaux sauvages. Il continue à diriger un programme de surveillance multi-agences en partenariat avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, l’Agence canadienne d’inspection des aliments, l’Agence de la santé publique du Canada et Environnement Canada.